Agir sur la consommation et la production locale

Le développement d’énergies locales est nécessaire à la transition écologique. Notre monde moderne dépense ses ressources énergétiques d’une manière disproportionnée. Il est indispensable que l’énergie soit économisée et, le plus possible, d’origine locale.

L’Alternative propose :

1. Développer les réseaux de chauffage à distance et la mise en place des systèmes permettant la mutualisation énergétique en matière de production et de consommation d’énergie comme préconisé dans le plan directeur communal (îlots de production – consommation).

2. Systématiser l’installation de panneaux solaires sur tous les bâtiments publics, ainsi que sur toutes les nouvelles constructions, (notamment à « Belle Terre ») et étudier en concertation avec l’Etat des incitations à tous les propriétaires privés d’installer des panneaux solaires.

3.  Sensibiliser la population, les entreprises et l’administration à une utilisation rationnelle de la lumière et de l’énergie électrique. (Développement de programmes type « Scénario Négawatt » qui permettent d’économiser jusqu’à 1/3 de l’énergie actuellement dépensée). À titre d’exemple incitatif, cibler spécifiquement – en les quantifiant – les économies d’énergie possibles pour les activités de l’administration et son patrimoine.

4. Economiser l’éclairage public de minuit à 5 heures du matin partout où cela ne prête pas à des conséquences néfastes, notamment pour la sécurité, ce qui permettra aussi de limiter la pollution lumineuse dans la commune.

5. Prévoir un éclairage sensible à la détection de mouvement, afin d’économiser tout éclairage inutile (usages d’éclairages directionnels).

7. Inciter les commerces à une période d’extinction de leurs vitrines et enseignes lumineuses.

8. Développer la récupération des eaux de pluie sur le parc immobilier public pour des usages publics et domestiques divers, de façon à diminuer la consommation d’eau potable pour des usages secondaires.

alternative-thonex_logo_w_2480x945