Economie sociale et solidaire (ESS) / Economie de proximité

Pour que l’action et la cohésion sociale fonctionne correctement, il faut que l’économie durable s’impose à Thônex. Le tissu économique de notre Ville doit se développer sur la coopération (d’habitation, de production, de consommation ou de distribution), la collaboration, la solidarité, la responsabilité sociale et la durabilité.

Ce modèle économique limitera notamment la spéculation et la concurrence déloyale (immobilière, alimentaire, de service, etc…)

Pour encourager l’ESS, l’Alternative propose les actions suivantes :

1. Favoriser la présence d’entreprises locales dans l’attribution des marchés de gré à gré et des AIMP (Accords Intercantonaux sur les Marchés Publics) en intégrant fortement le critère de la proximité.

2. Encourager par des mesures appropriées le maintien de commerces de proximité dans les quartiers.

3. Soutenir la création d’entreprises de proximité ainsi que le développement de l’économie sociale et solidaire.

4. Développer l’utilisation de la monnaie locale (Léman et e-Léman) dans le cadre du commerce de proximité et des systèmes de soutiens locaux. http ://monnaie-leman.org

5. Utiliser les critères en lien avec l’éthique environnementale et l’inclusion sociale dans la définition et la pondération d’offres de marchés publics (ex : employé.e.s en situation de handicap ou migrant.e.s).

6. Rendre plus visible les commerces locaux à l’aide d’un répertoire du commerce de proximité, (en soutenant la création d’une application mobile en partenariat avec les milieux économiques concernés étendue aux communes chênoises) ou d’un listing des commerces et services de proximité sur le site internet de la Commune.

7. Favoriser l’insertion des jeunes dans l’activité économique locale (intégration sociale, formatrice et professionnelle) par la mise en place de suivis individuels pour chaque jeune, (notamment au travers de programmes de mentorat, parrainage par les pairs ou les ainé.e.s.).

Établir une page Web sur le site de la Commune (en lien avec 3 Chêne-Emploi) alimentée par les institutions, entreprises et associations qui proposeraient des stages et des emplois jeunes.

8. Disposer d’un budget dédié à la mise en place de mesures de développement durable avec des budgets participatifs à destination des habitant.e.s qui ont des projets dans ce domaine.

9. Encourager le troc de biens et de services au sein des quartiers et renforcer les partenariats et la concertation avec le tissu associatif (cf. action sociales de proximité).

10. Solliciter les associations dans le cadre des appels d’offres liés à des mandats d’intérêt public ou de mise en œuvre des politiques publiques.

alternative-thonex_logo_w_2480x945